Nouveautés

LEILA HATAMI RISQUE 50 COUPS DE FOUET À CAUSE D’UNE BISE



L’actrice iranienne qui a irrité les autorités religieuses, après avoir embrassé le président du Festival de Cannes sur la joue, fait maintenant face à un appel à sa punition.
 Leila Hatami, membre du jury du festival de Cannes, a été photographiée faisant la bise à Gilles Jacob lors d’une cérémonie datant de la semaine dernière. Le mercredi dernier, un groupe d’étudiants, ayant des liens avec les gardiens de la révolution iranienne, a appelé à la poursuite en justice de l’actrice,
 sous prétexte que la chariaâ interdit aux femmes d’avoir un contact physique avec un homme à l’extérieur de sa propre famille. Leila Hatami, connue pour son rôle dans le film oscarisé « Une séparation », risque jusqu’à 50 coups de fouets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La voie de la raison Designed by La voie de la raison Copyright © waleed Al-Husseini

Fourni par Blogger.