Nouveautés

Femmes du monde : Souad El Shemmary

Souad El Shemmary


Souad El Shemmary est sortie il y a quelques jours de prison après y avoir passé trois mois pour "insulte au prophète" .
Ce n'était pas son premier séjour , ni sa première arrestation , ni son premier jugement , c'est une habituée des couloirs des tribunaux et elle en sort toujours victorieuse .

Pour ceux qui ne la connaissent pas , Souad est la première avocate Saoudienne et une activiste qui milite pour les droits de la femme depuis plus de vingt ans ; Licenciée en sciences coraniques de l'université de Hael , master en sciences humaines , master en droit international , master en administration .

Son combat a commencé lorsque suite à une répudiation , sa fille de sept ans lui fût arrachée et emmenée de force pour être élevée par ses grands parents dans un village éloigné . Folle de rage à la pensée que sa petite pourrait grandir analphabète et être vendue au plus offrant , elle força les portes de la "Mahkama Echar3iya" , tribunal légal , cassa tous les tabous en plaidant elle même sa cause et réussit à la récupérer .


 
Depuis elle ne fit qu'accumuler les diplômes et les qualifications pour tenir tête aux législateurs et faire entendre sa voix avec l'appui des arguments .

Le ministre de la justice ne pût que plier et accepter que le monde fermé des tribunaux lui soit ouvert en tant qu'avocate consultante et formatrice de futures collègues qui se comptent aujourd'hui par centaines .

Elle siégea au poste de directrice générale de l'éducation féminine pendant dix ans , période durant laquelle elle contribua à la réforme de l'enseignement , l'instauration du droit à l'éducation pour la fille , l'obligation des parents à envoyer leurs filles à l'école , l'égalité des salaires et l'amélioration des conditions de recrutement et de travail des enseignantes .

Elle se consacra après cela aux affaires de droits de l'homme en général et de la femme en particulier en créant et présidant plusieurs associations comme "Assia" et "Sympathisants de la cause de la femme Saoudienne" , qui aident les femmes à sortir de la dépendance financière et par la même sociale en finançant leurs projets .

Libérale elle prône la séparation du gouvernement et du clergé , ce qui lui a valu la haine et l'appel à la mort de la part de pseudo Cheikhs et Mufftis . Constamment menacés elle et ses enfants , elle continue néanmoins à faire face à Cheikh Arifi qu'elle traite de pédophile et Cheikh Ibn El Manî qu'elle qualifie d'idiot . Sûre de ses capacités et de sa formation en théologie , elle invite ces derniers à des débats télévisés , chose qu'ils refusent toujours en l'accusant d'être une femme de moeurs légères , alors qu'en fait ils craignent être discrédités et ridiculisés .

Depuis sa cellule à Jeddah elle plaida la cause de Lujain El Hathloul arrêtée pour avoir conduit une voiture et de la journaliste Maissa El Amoudy pour avoir révélé les faits , toutes deux accusées d'atteinte "terroriste" à la sécurité de l'état . Toutes deux furent acquittées .

Elle défend aujourd'hui la cause de son camarade activiste Raef Badawi condamné à dix ans de prison et mille coups de fouet pour propos blasphématoires .
"Dire que se laisser pousser la barbe distingue le musulman du mécréant du présent et du passé est une ineptie . Les Juifs , les prêtres orthodoxes , les communistes Marxistes ont tous des barbes et Abu Jahl avait une barbe plus longue que le prophète lui même "
C'est ce tweet qui lui a valu son dernier séjour à l'ombre , mais Souad ne baisse jamais les bras face aux obscurantistes .
Vous pensez que votre combat est difficile ??
Essayez le sien

1 commentaire:

La voie de la raison Designed by La voie de la raison Copyright © waleed Al-Husseini

Fourni par Blogger.