Le voile m'a volé mon enfance et mon identité

Témoignage - J’ai quitté l’islam car incompatible avec la nature humaine

Bonjour à tous !

Je suis une femme, j’habite en France, j’ai 22 ans et j’ai quitté l’islam.



Avec le recul, je crois même que je n’y ai jamais adhéré, mais je m’en suis pas rendue compte car on a enraciné en nous la culpabilité de douter, alors forcément on se perd dans nos pensées.

Depuis que je suis enfant, j’ai grandi dans ma bulle mais dans une famille musulmane donc je faisais ce qu’il y avait à faire sans me poser de questions.

Au début ça ne me posait pas problème car je faisais les choses plutôt par rituels et culture, sans pousser la réflexion. On suit le troupeau…

Cependant, j’étais dans un autre monde spirituellement parlant. Je croyais en dieu et je l’imaginais amical et proche de moi, presque comme un ami (un peu comme Morgan Freeman dans dieu tout puissant). Ça ne m’a jamais dérangé de croire en dieu. Je demandais les choses que je voulais dans ma vie et je le remerciais. En revanche, je ne comprenais pas ce que l’islam voulait et venait faire dans la famille. Car c’est avec cette idéologie que tout bascule.

Quand on est enfant, même jusqu’à l’âge de 12 ans, on n’entreprend pas encore de grandes recherches sur la religion de manière sérieuse avec des tonnes de livres sur la table de chevet.


Alors on découvre l’islam par expérience au sein de la famille, bien sûr la pratique varie d’une famille à une autre, personne ne détient le monopole de la vraie pratique pure et authentique. C’est pour ça que ce n’est qu’en grandissant et en lisant le Coran que j’ai pu comparer le livre aux pratiques dans ma famille. 


Et c’est un triste bilan que je fais car les actes et les écrits sont similaires. J’aurai aimé être de ceux qui disent « mais ça n’a rien à voir avec l’islam, ils appliquent quelque chose de différent »… mais pourtant ils ne l’inventent pas car ils arriveront même à te citer d’où ils te sortent leur lois !

« L’islam est logique ! » disent mes parents… Eh bien ! Voyons si ça l’est:

Déjà je vais vous épargner les règles sur la femme qui hérite de moitié, la lapidation, frapper sa femme désobéissante, la peine de mort pour les homosexuels et les apostats, la flagellation pour avoir un amoureux et j’en passe et des pires…

Je vais directement vous parler des choses qui me concernent personnellement (bien que ce que j’ai cité juste avant n’a fait qu’accroître mes doutes sur cette religion).

On va commencer par un incontournable : le voile !

Alors le voile, on me l’a imposée, vers l’âge de 9 ans. Je devais TOUJOURS sortir avec un bandana ou un chapeau, autant vous dire qu’à cet âge où l’on ne pense qu’à s’amuser et où l’innocence est encore dans nos âmes... on voulait me « protéger » et m’habituer à le porter ! Dès que j’en avais l’occasion je le retirais ! Ainsi était mon quotidien jusqu’à l’âge de 21 ans. Au début, on est rebelle on le fait naturellement après ça devient un fardeau de plus en plus gros car la casquette s’est transformé vers l’âge de 11 ans en voile (le bout de tissu inutile) et le fardeau prend une dimension psychologique.

Non seulement je ne l’ai pas choisi mais tout mon entourage pense que je le mettais réellement que je suis une sainte nitouche, qui n’a jamais commis de pêchés qui adore l’Islam et qui n’aspire qu’à une chose rencontrer son bon petit mari musulman….

La famille ensuite mes amis et les amis de mes parents et la communauté va penser ça. Un bout de tissu n’est bien sûr pas dangereux mais quand il véhicule un message d’appartenance de revendications pour moi c’était la pire des choses.

Ce n’était plus moi, pas mon identité pas mon choix ni ma personnalité et je devais jouer le rôle :

- Ah ! tu portes le voile c’est bien !
- Toi, tu vas te marier avec lui c’est sur (en parlant du petit barbu du coin).

En vrai je suis très féminine, j’adore les coiffures mais je n’ai jamais pu les faire sinon j’allais attirer les hommes. J’adore la mode malheureusement pour eux. Pourtant j’envie de leur dire que tout ça, je le pensais déjà 10 ans alors allez me dire que je suis une pute à cet âge. Oui car le mot pute est la ruse sémantique qui permet de faire culpabiliser et mettre de côté des femmes qui veulent tout naturellement être belle à leur façon, qui veulent sortir avec un brushing dans la rue.

Ce sont des putes allons y soyons fous et cons aussi !

En un mot, le voile m’a volé mon enfance et ma féminité
Passons à autre chose maintenant, une chose qui m’étonnera tous les jours.

Les religieux me disent souvent « tu sais rien que ce petit détail me fait aimer l’islam » et certains se convertissent pour des détails. Eh bien à chacun ses petits détails.

Moi aussi j’en déduis des choses, par exemple l’islam affirme que c’est normal de tuer ou frapper pour des raisons futiles mais écouter de la musique ou chanter pour une femme c’est odieux et pervers ! Le mot pervers est drôle car l’islam est mal placé pour designer ce qui est pervers entre épouser une fille de 9 ans ou écouter de la musique…
C’est vrai que j’ai du mal à trancher. C’est écrit clairement dans le coran que la musique est interdite, pourtant donnez-moi un exemple ou la musique tue ou fait du mal ? Ce n’est pas logique !

Sachez que je suis objective et non subjective bien que j’aime la musique. S’il y avait des effet pervers je l’aurais reconnu !

On me disait qu’une femme ne devait pas parler fort en public alors chanter cela va de soi que c’est interdit. Tel le chant des sirènes cela risquerait d’en envoûter plus d’un!

Moi qui adore chanter et qui prend le chant comme mon unique exutoire, je devais faire une croix dessus car c’était contre la religion et bla bla bla.

Lorsque je ne vais pas bien ce n’est pas une crise d’ado ou un mal être c’est que la foi baisse, que je deviens perverse me dit on… C’est ce qu’on me dit toujours même quand j’ai sombré dans une dépression il y a un an. 
 
Je n’avais plus de goût à la vie puisque je n’étais pas l’actrice de ma propre identité, tout est déjà planifié. Je ne pouvais pas être surprise par un avenir clément car tout est orchestré …même le mariage. Car oui la cerise sur le gâteau c’est le mariage qui n’est pas synonyme de conte de fée car l’homme a le droit d’épouser qui il veut chrétienne ou juive sans le consentement de ses parents. La femme doit prendre un musulman même si elle tombe amoureuse d’un homme d’une autre religion et même étant musulman les parents doivent dire oui. Leur dernier mot prime. C’est un peu comme un cv qu’on dépose on espère que ça sera oui mais si ça l’est pas on n’y peut rien... On ne peut même pas faire appel. Il est en plus préférable que les parents choisissent et présentent le prétendant car si on s’en tient au Coran qui interdit la mixité et la poignée de main entre 2 sexes différent, il va de soi que rencontrer son futur mari en tête à tête dans un café est impensable.


Certains musulmans même pratiquant s’autorisent à fréquenter leur prétendante en disant oui l’Islam ne m’empêche pas de connaitre la personne… bien sûr que si tu as même le droit à des coups de fouets réglementaires pour être sorti avec. Ce qui paraît logique qu’avant un mariage on passe de bons moments avec la personne afin d’être sûr de vouloir passer le reste de sa vie avec !
Tout ce tissu de mensonges et d’inepties m’a poussé à me libérer de l’emprise de la bêtise.

Bref, j’ai quitté l’islam car incompatible avec la nature humaine.

13 commentaires:

  1. Bien d,accord avec ................Bref, j’ai quitté l’islam car incompatible avec la nature humaine. ............

    RépondreSupprimer
  2. Le témoignage est clair. Félicitations à cette toute jeune femme, et que sa vie soit aussi riche, belle et surprenante que possible.

    RépondreSupprimer
  3. tres beau témoignage et en parfaite conformité avec ma pensée

    RépondreSupprimer
  4. Bravo
    je t'aime waleed al-husseini

    RépondreSupprimer
  5. De l'éducation, qui amène le respect de l'autre, femme comprise et rien d'autre. La religion ne sert à rien si ce n'est qu'à aveugler l'être humain et le rendre dépendant. Vive la liberté d'esprit.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour votre honnêteté et votre sincérité
    Bon courage, vous en aurez besoin
    Répandez ce message de paix autour de vous
    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
  7. Une relecture aurait permis d'éliminer quelques fautes et oublis de mots qui nuisent à la bonne lecture du témoignage. C'est dommage car le message est très beau !

    RépondreSupprimer
  8. très beau message, j'aime votre sincérité, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de joie dans votre vie.

    RépondreSupprimer
  9. Elle est sauveé , esperons que beaucoup d autres suivront .. Le cerveau ca peut servir la preuve , cette jeune fille l a bien comprit . Belle vie à toi , et courage vous vous etes enfin trouveé ! Quel beau temoignage , merci à vous et à Waleed .

    RépondreSupprimer
  10. Les islamistes ont détruit l'Islam et l'ont transformé en une religion répulsive qui provoque l'islamophobie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'Islam n'est pas une religion de paix et d'amour ! il n'existe pas d'Islam modéré, contrairement à ce que croient les gens ! Mohamed était un tyran schizophrène, un usurpateur, qui a tout d'abord essayé d'imposer ses idées sectaires dans la paix (période mecquoise), puis par la force (période médinoise)!
      cette religion n'est qu'un remix des autres religions abrahamiques, mais en beaucoup plus violente !
      Une hérésie pour l'humanité, qui va mettre ce monde à feu et à sang !

      Supprimer
  11. L'islamophobie ne veut rien dire en soi.
    Par ailleurs, L'islam n'est pas détruit, ni répulsif à cause des seuls islamistes. L'islam des origines, Le Coran, la Sunna sont répulsifs ! Violence, meurtres,tortures,viols,mariages forcés, esclavage, vols,rapines...

    RépondreSupprimer
  12. Bravo !! Maintenant il faut profiter de la vie

    RépondreSupprimer