On ne peut pas encore parler d'islam modéré !


Waleed Al-husseini ne crois plus en Dieu. Ce réfugié Palestinien a dû fuir son pays à cause de son athéisme.

« Je viens d'une famille musulmane et j'ai eu une éducation islamique mais je n'arrêtais pas de m'interroger sur l'existence de Dieu. Au début j'avais même peur de me poser la question puis je suis arrivé à la conclusion qu'il n'existait pas. »

Emprisonné et torturé en Palestine pour avoir entretenu un blog critiquant l'islam, le jeune homme décide de fuir avant la fin de son procès.

« Par définition l'islam n'accepte pas que quelqu'un quitte l'islam. C'est le propre-même de cette religion. Ça s'appelle le crime du renégat, considéré comme une trahison. Et même en France il y a des imams qui ont émis des fatwas, des avis juridiques, qui appellent à condamner à mort ceux qui quittent l'islam. » 


La journaliste de Canal + : Que pensez-vous de l'islam "modéré"?
Waleed Al-husseini: L'islam n'est pas arrivé à ce stade et on ne peut pas parler d'islam modéré.

Journaliste: Mais j'ai des amis musulmans qui boivent de l'alcool et n'ont pas de problèmes. Comment ne pas les appeler "musulmans modérés"?
Waleed Al-husseini: Ce sont des musulmans pacifiques à ce stade, ni plus ni moins. Regardez les terroristes qui ont endeuillé Paris il y a deux ans. Vous auriez pu dire qu'ils étaient modérés, car ils fréquentaient les boites de nuits et buvaient de l'alcool jusqu'à quelques semaines avant de basculer et de commettre le massacre. Ils ont basculé dès que l'opportunité leur était offerte car ils ont reçu la violence à travers l'éducation islamique. Le problème c'est que l'islam est violent par définition, il est violent dans ses textes sacrés.

Aujourd'hui, cette conversation a été coupée à l'antenne. Censure, crainte ou complaisance? Peu importe, le résultat est le même. On enterre la tête dans le sable pour ne pas voir le problème et continuer à dire qu'il n'existe pas


5 commentaires:

  1. On peut revoir cette émission tronquée ?
    Waleed vous êtes un des seuls à dire les choses en France. Et ici les média n'aiment pas le politiquement incorrect.
    Persévérez ! Merci

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Waleed Al-husseini, j'ai ton livre et j'en parle à plein de monde. Ils t'ont censuré car même si ce que tu dis est vrai, c'est de la poudre.
    Ils le savent qu'il y a le feu. Ils ont peur de tout embraser.

    RépondreSupprimer
  3. Merci d’essayer d’ouvrir les yeux à mes compatriotes jour après jour, malgré la censure, le déni ou l’enfumage ridicule des bien pensants tentant de mettre d’autres religions en opposition à ce que tu dis pour noyer le poisson, comme on peut le lire dans les commentaires ici... c’est faire preuve d’une profonde méconnaissance de l’islam de tenter ce genre de pirouette mais c’est classique d’une certaine partie de ce pays qui n’hésite pas à taper sur certains allègrement mais prennent des précautions et adoptent une pudeur de gazelle dès qu’on parle d’islam. Merci Waleed.

    RépondreSupprimer
  4. Canal plus ne supporte pas la critique de l'islam....
    voilà un an que je me suis désabonnée de cette chaîne de bobos gaucho islamo-collabos

    RépondreSupprimer
  5. Je suis venue sur cet article car votre phrase :'Il n'y a pas d'Islam modéré" m'a interpellée ... et pas qu'un peu !
    Je suis une Kouffar ayant beaucoup d'amis musulmans; il y a quelques temps, je demandais à 2 des leurs, que je "pensais modérés" comment ils pouvaient cautionner les versets sur la "Lapidation des Femmes" dans le Coran ... sûre et certaine que les 2 allaient les condamner !
    Que Nenni ! les 2 les ont justifiés ! Pourtant, l'un est un homosexuel algérien que j'ai aidé dans sa demande d'asile, l'autre un prof de fac (intello, donc!) Ivoirien . Le premier l'a justifiée, en arguant que cela maintenait la "stabilité sociale" et que ce n'était qu'une menace jamais mise à exécution (ah bon ? Pakistan, Afghanistan,...)
    Le deuxième a consenti(comme son "mentor" Tariq Ramadan) à accepter un "moratoire" ...Comme s'il fallait REFLECHIR pour arrêter cette pratique BARBARE ! ....j'ai alors "compris" que les musulmans étaient totalement INCAPABLES de la moindre "critique" envers leur "Noble Coran" ..... ce serait SACRILEGE !
    ...Comment voulez-vous que des occidentaux totalement sortis de cet asservissement au religieux, comprennent cela ...?

    RépondreSupprimer