Nouveautés

Question a Waleed Al- Husseini , militant fondateur du conseil des ex musulmans de France




Question 1 : Bonjour Waleed Al-Husseini, peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs du bulletin des jeunes libres penseurs ?

Rép 1 : Mon nom est Waleed Al-Husseini, blogueur palestinien né de parents musulmans, diplômé en Systèmes de management informatique (MIS), j'ai été arrêté en 2010 et écopé d'une peine de prison ferme de 10 mois en raison de mes activités sur le net, notamment pour des articles que j'ai publié sur mon blog et ma page Facebook dans lesquels je critiquais l'islam, Mahomet et le Coran.
Durant mon séjour en prison, Mon blog a été piraté, articles effacés et des excuses pour les musulmans ont été publiés en mon nom par les autorités palestiniennes.
Torturé et privé de mes droits les plus basiques, la détention était un calvaire, coupé du monde extérieur, privé de lecture, des amis et de la famille...
Au bout de quelques mois, j'ai été auditionné devant un tribunal militaire pour les chefs d'accusations suivantes :
1. Incitation à la haine interconfessionnelle, en infraction à l'article 177 du code pénal militaire palestinien de l'année 1979
2. Outrage à l'encontre des représentants des religions, en infraction de l'article 225 et l'article 226 alinéa B du Code pénal militaire de l'année 1979
3. Affront à l'encontre du sentiment religieux, en infraction de l'article
230/A du code pénal militaire palestinien de l'année 1979
Une compagne de solidarité internationale a été lancé par des amis et des ONG et d'énormes pressions ont été exercés par le gouvernement français sur l'autorité palestinienne, suite à tout cela une libération sous caution m'as été accordée.
Néanmoins les harcèlements et les menaces n'ont cessé de s'accentuer. Sous pression de toutes parts, j'ai fini par quitter mon pays natal afin de rejoindre la France où j'ai pu obtenir l'asile et par la suite créer le Conseil des ex-musulmans de France.


Question 2 : Tu es le fondateur du conseil des ex-musulmans de France, qu'est ce qui ta poussé à créer cette structure ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont ses objectifs ?

Rép 2 : La constitution du CEMF répond à un besoin existant : faire entendre la voix des ex-musulmans en France, les doter d’une organisation qui sera capable de les présenter, les défendre et les faire sortir de l’isolement qu’on leur impose.
Les ex-musulmans où ils sont, ne se sentent pas en sécurité, ont souvent peur de s’exprimer, et ne
vivent
pas sereinement leur athéisme. En France, pays des droits, nous ne pouvons pas accepter que cela perdure.
Nos missions sont :
1. les droits universels, l’égalité totale, et nous nous opposons à toute tolérance pour des croyances inhumaines, toute discrimination et tous mauvais traitements, au nom du respect de la religion et de la culture.

2. La liberté de critiquer les religions. L’interdiction de toute restriction à la liberté inconditionnelle de critique et d’expression, sous couleur de la religion.

3. La liberté de religion et d’athéisme

4. La séparation de la religion d’avec l’Etat, le système éducatif, et le système légal.

5. L’interdiction des coutumes, règles, cérémonies ou activités religieuses qui sont incompatibles avec ou violents les droits et libertés des peuples

6. La prohibition de toute coutume culturelle ou religieuse qui freine ou s’oppose à l’autonomie des femmes, à leur volonté et à l’égalité. La prohibition de la ségrégation des sexes.

7. La prohibition de toute interférence par quelque autorité, familiale ou parentale, ou par les autorités officielles dans la vie privée des femmes et des hommes et dans leur relations personnelles émotionnelles et sexuelles, et leur sexualité.

8. La protection des enfants contre toute manipulation et abus par la religion et les institutions religieuses

9. L’interdiction de toute forme de soutien financier, matériel ou moral accordé par l’Etat ou les institutions de l’Etat aux religions, aux activités religieuses et à leurs institutions.

10. L’interdiction de toute forme de menaces et d’intimidations religieuses.
Mission

Question 3 : La Libre Pensée combat toutes les religions, considérant que leurs dogmes s'opposent à l'émancipation de l’humanité, Quelle est votre attitude vis à vis des autres religions ?

Rép 3 : Je pense que toutes les religions sont font concurrence dans l’absurdité et le mépris de  l’Homme, je suis athée et  m’oppose à toutes les religions, le christianisme, le judaïsme, l’islam, le Bouddhisme ou autre forme de religion  ne font qu’asservir l’homme et l’empêche de penser librement son existence.
Le racisme, le mépris de la femme, l’homophobie, les guerres saintes …ne sont que quelques points communs à toutes les religions, pour ne pas en citer d’autres qui sont nombreux et connus de tout le monde. 

Question 4 : En France, des gens se réclamant frauduleusement de la laïcité acceptent le cléricalisme catholique mais ne cesse d'en appeler à la "laïcité" quand il s'agit d'islam ? Qu'en penses-tu ?

Certes la France est un pays laïc, mais la France profonde est catholique, et l’église catholique a su conservé sa place au sein de la société française, et surtout détient un pouvoir politique …
On a bien vu le rôle que l’église a joué dans la mobilisation des français les manifestations anti mariage gay.
Les français tolèrent la présence active de l’église catholique sur la scène politique et dans leur vie, par ce qu’ils se considèrent catholique, pratiquant ou pas.
 Mais quand il s’agit d’autres religions, l’islam par exemple, les français revendique la laïcité de la France  par peur d’envahissement de leur vie par une religion qu’il juge non tolérante et menace la cohabitation religion-Etat.
L’église catholique,  malgré la loi de 1905, à su s’adapter et conserver sa place au sein de la vie des français sans pour autant d’entrer en conflit avec la laïcité de l’Etat.
L’islam est vu par une bonne majorité de français, comme une religion envahissante, menaçante des valeurs fondatrice de la laïcité en France.

Question 5 : En 1905, la France adoptait la loi de séparation des Églises et des Etats ? Que penses-tu de cette loi ?

Rep 5 : La loi de 1905 est une loi historique fondatrice d’une laïcité à la française, importante certes mais reste beaucoup de chose à voir.
La laïcité en France est prisonnière des contextes économiques, sociales et politique, imposant ainsi des limites quant à la laïcité en soit, nous considérons qu’une réflexion doit être menée quant aux limites  entravant la liberté d’expression et d’autres libertés individuelles et collectives.

Question 6 : Depuis 2010, nous nous sommes doté d'une Association Internationale de la Libre Pensée. Selon toi, quelles campagnes nous devrions lancer pour rassembler les libres penseurs des pays arabes ?

Rép 6 : Le monde arabe vit une étape critique de son histoire et la liberté d’expression et de pensée et plus que jamais menacées.  La montée en puissance des forces fascistes islamistes et leur domination des sociétés arabes, constitue une menace réelle à la vie des penseurs libres plus que d’autres,   les faires connaitre, faire la lumière sur leur souffrance est une priorité, sans cela leur voix  restera muette à jamais, une compagne dans ce sens sera la bienvenu.
C’est de notre devoir de les intégrer dans ce processus dynamique  qu’est la pensée libre  mondiale et ainsi de conserver au monde arabe sa chance de connaitre un autre Age de lumière.
Et vive la pensée libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La voie de la raison Designed by La voie de la raison Copyright © waleed Al-Husseini

Fourni par Blogger.